Looo

Musicien aux multiples facettes, membre du Live Act in Extremis, voilà cette fois-ci LOOO en pilotage solo pour un changement de cap d'exploration d'éclectisme électronique. En mix ou en live, adepte du steady big beat et du groove hypnotic, Il mêle énergie et musicalité, aussi bien comme DJ qu'en live en compagnie de Nag Whammy Bass. Ainsi, il a pu joué en compagnie de Daft Punk, Asian Dub Foundation, DJ Rush, Audioactive, Senser, mais aussi Massilia Sound System, les Young Gods, Grand Popo Football Club, Cunny Williams, Corneille, Hooverphonic, Dionysos...

"Never trust a guy who after being a punk is now playing electro" proclamait il y a peu le dernier album des Wampas. Les Wampas, Looo les a cotoyés à l’époque où il battait haut la mesure au sein de Los Mescaleros, combo rock'n'roll lyonnais qu’il quitta en 1992. Looo is gone. Looo est un gone, un enfant de la Croix Rousse où il habite toujours.

Et malgré ce que peut en penser Didier Wampas, on peut au moins lui faire confiance en matière d’éclectisme musical. Il bidouille sur un octopad derrière les Organic Cosmics, petite bande de performers dessinateurs, et découvre tout à coup la techno lors d’une excursion en Suisse voisine. Il se produit dans un zoo pour sa première rave en 1995, puis multiplie les Live Act avec son groupe In Extremis, de l’electro sauvage joué tout en énergie par d’anciens rockeurs repentis.

Quelques maxis, un album live et un studio plus tard, et nous voilà en 2001. Tandis qu’In Extremis met entre parenthèses ses activités technoïdes, Looo entre en résidence au Ninkasi. Il commence ses activités en solo, partant du trip hop pour toucher un peu à tout ce que l’électronique peut comprendre de diversité sonore. De ce magma d’idées se dégage son style, sobrement baptisé Steady Big Beat par celui qui quelques mois plus tard signe chez Vicious Circle pour un premier maxi attendu en septembre 2003.

Le steady big beat, mais qu’est-ce, qu’entends-je, qu’ouïs-je, qu’écoutillais-je ? Autant de questions qui appellent une étude approfondie de la question, sur disque et en set. On ne citera que pêle-mêle les Freestylers, les Chemical Brothers ou encore Carl Cox pour l'énergie du live... un peu de ragga, une touche de funk, une pincée de rock et un grosse louche de big beat, voilà ce que pourrait être le steady big beat !

Dari Daring

par Looo

SORTIE: 02/05/2005

Inclassable big beat qui emprûnte aussi au dub ; Looo, lyonnais, joue en live ses morceaux entraînants et prenants dans un premier album éclectique.

1. Le Kid Looo 3:37
2. Wenguedeng Looo 4:22
3. You're Free Looo 3:38
4. Keeping The Faith Looo 3:01
5. The Friggin' Express Looo 2:13
6. Le Mur de Planck Looo 3:24
7. XL Connexion Looo 1:16
8. Hurricane SF4 Looo 5:32
9. Rayure Looo 5:15
10. Boot EG Looo 4:34
11. Kingdom Safari Looo 3:27
12. Steady Two Looo 4:36
13. Steady Three Looo 4:35
14. Sweet Jun Looo 5:55